1/20/2022

Boosté par les performances du deuxième semestre 2021, le marché des transactions hôtelières promet d’être dynamique en 2022 d’après le Business Outlook de Christie & Co

Après une année 2020 et un premier semestre 2021 marqués par des performances historiquement faibles, l'été a été une période record pour les hôteliers français situés le long des 5 600 kilomètres de côte. Les établissements dans le Sud ont enregistré une hausse de performance de 7 % par rapport à la même période en 2019, et ceux de la côte Atlantique de 5%. Avec de telles performances, la majorité des transactions ont été achevées à des niveaux de valeurs comparables à 2019. Une situation qui s’explique par la quantité sans précédent de fonds propres en partie liés aux taux d'intérêt bas et au faible volume d'actifs disponible. Si le marché va devoir faire face à des défis liés à l’incertitude autour de la pandémie et au manque de personnel, ces performances à la hausse annoncent un marché particulièrement dynamique cette année avec un nombre d’actifs à la vente plus important que l’année précédente d’après l’édition 2022 du Business Outlook de Christie & Co.

“La confiance des investisseurs dans la reprise de l'hôtellerie et leur envie d’investir n’ont pas diminué. La moitié des propriétaires et exploitants se sont associés à des fonds d'investissement dédiés pour exécuter leurs projets d'acquisitions. Cet appétit et le dynamisme de l’activité sur la fin d’année laissent présager plusieurs phénomènes intéressants”, explique Philippe Bijaoui, Managing Director de Christie & Co France.

La crise sanitaire a fait émerger le besoin de projets hôteliers innovants dont la flexibilité et l’adaptabilité sont les maîtres mots obligeant les acteurs de l’industrie à repenser la façon de concevoir les hôtels que ce soit les hôtels de loisirs comme les établissements urbains.

En ce début d’année, l’on constate un volume plus important d’actifs disponibles à la vente et même si les voyages intercontinentaux continuent d'être sporadiques et si les hôtels dans des villes carrefours comme Paris, Londres et Amsterdam sont encore loin des performances historiques, l’appétit des investisseurs pour ces destinations ne fait qu’augmenter et les valeurs restent paradoxalement à des niveaux comparables à ceux d’avant 2020.

Pour télécharger l’intégralité du Business Outlook 2022, rendez-vous ici. L’analyse du secteur de l’hôtellerie est disponible à partir de la page 48.