Fermer

Nous avons mis à jour nos règles relatives à la protection et à l'utilisation de vos données personnelles. Vous pouvez les lire ici.

Vous achetez ou vendez un hôtel ? Nous contacter au 01 53 96 72 72
Rechercher un hôtel Rechercher un hôtel
10 juin 2021 | Hôtellerie

Christie & Co accompagne la cession de 9 hôtels et confirme ainsi la dynamique de ce secteur dans la région ouest

L’attrait des investisseurs pour les hôtels économiques et leur confiance dans la reprise de l’hôtellerie ne faiblit pas. Pour preuve, le bureau de Rennes de Christie & Co vient de finaliser la vente en murs et fonds de commerce d’un portefeuille de 9 hôtels 2 et 3 étoiles sous grande enseigne situés entre l’Ile-de-France, la Normandie et les Pays de la Loire.

Inscrivez vous et recevez des alertes par courriel Inscrivez-vous maintenant
Menée par Emmanuel Aubrée qui dirige le bureau de Rennes de Christie & Co, la transaction concerne 9 hôtels 2 et 3 étoiles représentant 602 chambres.
 
« Cette transaction montre la volonté et la confiance toujours présentes des investisseurs de développer des projets dans l’hôtellerie malgré les difficultés de financement actuelles du secteur. Le segment économique sur des pôles d’activités garantie une reprise des exploitations plus rapide en sortie de crise grâce à un retour de la clientèle domestique aussi bien sur l’affaire que sur le loisir. On observe dans les différents bureaux de Christie & Co France une volonté plus forte d’investir sur la province et notamment sur les façades littorales » explique Emmanuel Aubrée.
 
Issu d’une famille attachée à l’hôtellerie et présente sur le marché depuis plus de 25 ans, le portefeuille regroupe des actifs de tailles intermédiaires et sous enseigne bien implantés sur leurs marchés respectifs proche de zones économiques en pleine croissance.
Les actifs normands bénéficient actuellement d’un regain d’intérêt de la clientèle loisirs tout comme de la clientèle affaires avec les projets d’éolien offshore en cours. La région nantaise profite elle aussi d’un flux de visiteurs plus important avec l’expansion de l’aéroport et la desserte de nouvelles destinations. Ne manquant pas d’atouts, l’intérêt pour l’Ile-de-France ne se dément pas. 
 
La vente a été réalisée au profit d’un fonds d’investissement et de son gestionnaire déjà fortement implanté dans l’hôtellerie et qui va pouvoir compléter son périmètre sur le plan national. Les acquéreurs exploitants ont une connaissance très précise des différents marchés et vont pouvoir optimiser la gestion de chacun des hôtels. De nombreux leviers de croissance ont été identifiés sur chaque hôtel avec un budget capex dédié et le développement pour certains de la partie restauration.
Cette opération est le fruit d’un travail initié deux ans en avant et retardée par la crise sanitaire.